UMMTO Debate Club – Université de Tizi Ouzou : Des étudiants créent un club de débat

el-watan-elwatan

Article  publié par El Watan et relayé DzairNews.

Des étudiants de différentes facultés de l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou ont mis sur pied une structure estudiantine pour l’organisation de débats publics. Il s’agit de l’UMMTO Debate Club, dont les initiateurs veulent œuvrer pour la promotion de la culture du débat formel.

«Les objectifs de notre club visent essentiellement à développer les capacités de communication des étudiants, à accroître les outils d’analyse et de réflexion académique et scientifique, à assurer des formations continues et de qualité en collaboration avec des enseignants universitaires dans différents domaines comme le leadership, la gestion de conflits et les techniques de communication», nous a souligné Nassim Belouar, étudiant en sciences économiques et l’un des initiateurs de ce projet. «Nous voulons mettre en place un espace d’expression libre et organisé sur différentes thématiques économiques, politiques, sociales, culturelles et scientifiques et représenter l’UMMTO dans les différentes compétitions nationales, régionales et internationales.

Lire l’article complet sur: https://www.dzairnews.com

Passage télévisé sur Canal Algérie: 

Nécessité d’une adéquation entre la formation et le marché de l’emploi. Quels sont les métiers d’avenir en Algérie ?!

Face à une forte croissance démographique qui passe de 12 millions en 1965 à 41,2 millions d’habitants au premier janvier 2017. En 2015, le taux de chômage a atteint 10,5 dont les jeunes sont fortement touchés avec un taux de 26,7%. Les diplômés ont du mal a trouver du travail ce qui fait que leur nombre n’arrête pas d’augmenter (358 000 chômeurs ayant un diplôme de l’enseignement supérieur) soit 28,2%. (Source ONS)

Les raisons de ce chômage de masse sont dues essentiellement à deux raisons, la 1 ère raison qui est la raison principale : l’insuffisance d’offre d’emploi par rapport a la forte demande (Forte bureaucratie, blocage fiscale, diminution du pouvoir d’achat donc diminution du carnet de commande des entreprises…). La deuxième raison : l’incohérence entre la formation et le marché de l’emploi c’est ce qui fait que les entreprises ne trouvent pas les compétences qu’elles cherchent, car l’enseignement supérieur ne s’adapte pas au marché du travail d’aujourd’hui et à loin de celui de demain. Lire la suite

Algérie: « Une hausse logique du prix du carburant, Mais… »

Depuis quelques années, il y a une forte augmentation sur les prix de nombreux produits, biens et services. Certaines augmentations sont inexplicables ce qui fait réduire le pouvoir d’achat et étouffe l’économie algérienne, d’autres sont des augmentations logiques qui répondent à la conjoncture actuelle telle que l’augmentation du tabac ou encore le prix du carburant. Mais en augmentant le prix du carburant, pratiquement tous les secteurs de l’économie sont affectés d’une manière directe ou indirecte donc il faudra que les articles 26, 28 et 29 de la loi des finances 2017 qui stipulent cette augmentation doivent être accompagnés par d’autres lois afin de maintenir une dynamique de l’activité économique. Lire la suite