De la monnaie virtuelle à la lutte contre fraude

e d
Article écrit par Juba AGOUN, PhD student chez LIRIS et membre de Blockchain Algeria.

On a tous un jour entendu un ami, collègue parlé de bitcoin, Blockchain, cryptomonnaie …. Etc, ces termes qui paressent facile à retenir, mais pas facile à comprendre, en font maintenant le buzz sur les réseaux sociaux.

En 2009, un certain Satoshi Nakamoto dont on ne connait pas à ce jour l’identité introduit le bitcoin qui est une monnaie virtuelle. Cette dernière s’appuie sur un logiciel qui traite automatiquement d’une manière sécurisée les transactions (ensemble des échanges entre une personne émettrice A d’un montant X vers un bénéficier B) et qui s’appuient sur une technologie qu’on appelle la Blockchain ou chaîne de blocs. Cette nouvelle technologie qui révolutionne le monde de l’économie n’est qu’un ensemble de blocs où sont stockées les transactions et qui sont chaînés entre eux une fois que la transaction est validée. Elle peut aussi être vue comme un grand registre des échanges qui est partagé avec tout le monde.

La Blockchain offre un grand atout de sécurité, car elle se base sur des techniques de cryptage complexe qui brouille toutes les informations sauf au participant de la transaction, et le fait qu’il n’est pas d’autre organisme tiers qui régit les échanges entre par interlocuteurs.

La monnaie virtuelle n’est qu’une application parmi d’autres, la Blockchain se voit devenir un moyen de garantir la pertinence des élections, garantir le remboursement automatique des billets d’avion lors des annulations et c’est aussi un moyen efficace pour la lutte contre la fraude des médicaments.

Les travaux autour de la Blockchain sont en perpétuel avancement. En effet, ils ne cessent d’améliorer notre quotidien en nous faisant gagner du temps et en sécurisant mieux nos données.

N’hésitez pas à donner votre avis en commentaire.

2 réflexions sur “De la monnaie virtuelle à la lutte contre fraude

    • Le concept du bitcoin se base sur la décentralisation ce que veut dire qu’il n’existe pas de tiers qui régule,controle ou meme manipule. En effet le bitcoin échappe au contrôle de ceux qui veulent manipuler les choses dans les pays ou la corruption est très répandu.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s