Browsing Tag

politique

inflation
Economie,

Inflation: Causes, Dégâts et Solutions du cas algérien.

La valeur d’une monnaie reflète la santé économique d’un pays, elle est la conséquence de la stratégie globale de long-terme. Dans une logique de court terme, l’Etat utilise la monnaie comme instrument de régulation du commerce international qui découle généralement par une augmentation des prix des produits importés et encourage la production de biens où l’on n’a pas d’avantage concurrentiel par rapport à d’autres pays. Pour résumé, on essaie de produire plus cher ce qu’on peut importer avec un prix moins élevé.

admp
Médias,

ICO: How to raise Millions in seconds with the Blockchain ?? ADMP AWARDS

As an initial public offering or the company sells its equity securities on a financial market, an ICO (Initial Coin Offering) allows a company to raise capital from multiple sources. But instead of issuing shares or financial securities, the company sells tokens (cryptographic tokens) created using Blockchain technology to raise funds for a new project by distributing a percentage of the initial cryptomonetary Digital market. These start-ups who use this new strategy to raise funds do not need any intermediaries and therefore follow a model that is closer to crowdfunding than an IPO model, which has been misunderstood and abandoned by generation 2.0. Even

Finance_Islamique
Non classé,

La Finance Islamique, une alternative pour la relance économique ?

La crise a mis en lumière la nécessité pour les petites entreprises d’en savoir le plus possible sur les possibilités qui s’offrent à elles pour financer leurs opérations. Les systèmes tels que la microfinance et la banque islamique sont au nombre de ces possibilités qui s’offrent à elles, ces systèmes gagnant aujourd’hui en importance et en ampleur.

Médias,

Articles de presse

Voici quelques articles de presse où on met en lumière mon engagement associatif : À « l’école des réfugiés », des jeunes Algériens combattent les clichés en aidant des migrants subsahariens par France 24 http://observers.france24.com/fr/20160517-ecole-refugies-jeunes-algeriens-combattent-cliches-aidant-migrants-subsahariens-rac L’immigration en Algérie, défis et réalités. Sur Radio RAJ http://raj-dz.com/radioraj/2016/06/19/limmigration-algerie-defis-realites/     « Une école des réfugiés » à Tizi-Ouzou http://www.irrij.com/2016/05/06/une-ecole-des-refugies-a-tizi-ouzou/   

hausse-des-prix-du-carburant-algerie
Non classé,

Algérie: "Une hausse logique du prix du carburant, Mais…"

Depuis quelques années, il y a une forte augmentation sur les prix de nombreux produits, biens et services. Certaines augmentations sont inexplicables ce qui fait réduire le pouvoir d’achat et étouffe l’économie algérienne, d’autres sont des augmentations logiques qui répondent à la conjoncture actuelle telle que l’augmentation du tabac ou encore le prix du carburant. Mais en augmentant le prix du carburant, pratiquement tous les secteurs de l’économie sont affectés d’une manière directe ou indirecte donc il faudra que les articles 26, 28 et 29 de la loi des finances 2017 qui stipulent cette augmentation doivent être accompagnés par d’autres

Non classé,

Algérie: Comment faire de la Mondialisation économique une aubaine ?

Depuis plusieurs années maintenant, l’Algérie a été une victime de la mondialisation, jusqu’au point où la globalisation du marché a changé le comportement socio-économique surtout sur le plan de la consommation. Les importations des produits manufacturés sont passés de 6000 milles millions de dollars en 2000 à 38 000 millions de dollars en 2013, alors que le nombre de la population n’a varié que de 31 millions en 2000 à 38 millions en 2013, soit une variation de 533% des importations face à seulement une augmentation de  22,6% de la population. Depuis le passage de l’économie en autarcie à l’économie

economie-armenie
Non classé,

La Dette extérieure: une option ou une nécessité ?!

Depuis quelques années et particulièrement depuis la chute du prix du pétrole, l’économie algérienne plonge dans une crise sans fin, sans projets alternatifs et qui désespère le peuple de plus en plus. Pour certains le mot « austérité » entre dans le dictionnaire quotidien des algériens, qui depuis la loi de finance 2016, sont observateurs d’une chute terrible de leur pouvoir d’achat et de la dégradation de leur qualité de vie, c’est d’ailleurs ce qui justifie l’ambiance alarmante qui règne au sein de notre société accompagnée par des manifestations et de nombreuses actions qui expriment le ras-le-bol  et les questionnements sur l’avenir du pays.