Réalité Virtuelle, incontournable enjeu de l’entreprise de demain

Qu’est-ce qui vous vient à l’esprit quand vous entendez « Réalité Virtuelle » ?
La plupart des gens penseront aux films 3D ou aux jeux en immersion. Ce réflexe est assez courant j’ai envie de dire, puisque les premières applications commerciales de la VR ont été largement utilisées dans le monde des jeux vidéo et les gamers ont été les premiers privilégiés à utiliser la VR.
Une chose est sûre ! Cette nouvelle technologie ne se limite pas à vous laisser dépasser les zombies dans un monde post-apocalyptique ou à vous immerger dans un Star Wars.

La VR a de nombreuses autres applications et nous en sommes qu’à la genèse de son adoption.
En effet, cette technologie connaît aujourd’hui une croissance très rapide et les analystes indiquent que d’ici 2022, l’industrie de la VR atteindrait environ 34 milliards de dollars de capitalisation.

Je vais essayer à travers cet article de vous faire découvrir les applications actuelles et potentielles de la VR et voir comment les entreprises peuvent l’intégrer dans leur stratégie de transformation digitale.

Une mise au point avant de commencer :

VR/AR/MR/360°… Vous n’y comprenez rien ? Pas de panique, je vous explique tout.

La Réalité virtuelle (VR) :

La réalité virtuelle (VR), que l’on peut appeler réalité immersive (ou réalité simulée par ordinateur), reproduit un environnement qui simule une présence physique dans des lieux du monde réel ou un monde imaginaire, permettant à l’utilisateur d’interagir avec ce monde.

La VR comporte trois champs d’applications :

Les Vidéos en 360 ° :

Les vidéos immersives, plus récemment appelées vidéos à 360 ° (vidéos à 360 degrés), sont des enregistrements vidéo d’une scène du monde réel, où la vue dans toutes les directions est enregistrée en même temps. Pendant la lecture, le spectateur a le contrôle de la direction de visualisation.
La vidéo en 360° est donc une version de VR créée avec uniquement du contenu réel.

La VR généré par ordinateur (CG VR) :

Comme son nom l’indique, contrairement aux vidéos 360°, le CG VR est une expérience immersive créée entièrement à partir de contenu généré par ordinateur.

Vidéos 360° + CG VR :

Il existe également un troisième type de VR, hybride entre la vidéo à 360 ° et le CG, où l’expérience immersive est créée en utilisant un mixe des deux types de contenu cité plus-haut.

Au-delà de la VR : la réalité augmentée et la réalité mixte

La réalité augmentée (AR) :

La réalité augmentée (AR) est une vue directe, directe ou indirecte d’un environnement physique réel dont les éléments sont augmentés (ou complétés) par des données sensorielles générées par ordinateur telles que le son, la vidéo, les graphiques ou les données GPS. C’est une superposition de contenu sur le monde réel, mais ce contenu n’est pas ancré ou fait partie de celui-ci.

IKEA a développé une table « smart kitchen » qui suggèrent des recettes en se basant sur les ingrédients posés sur la table et en intégrant divers autres fonctionnalités que vous pouvez découvrir dans la vidéo ci-dessous :

La réalité mixte (MR) :

MR parfois appelée réalité hybride – est la fusion de mondes réels et virtuels pour produire de nouveaux environnements et de nouvelles visualisations où des objets physiques et numériques coexistent et interagissent en temps réel.

Voici petit aperçu du résultat que ça peut donner:

Réalité virtuelle, vecteur de la stratégie marketing de l’entreprise de demain :

Avec le développement de l’économie numérique et des NTIC, les clients sont devenus de plus en plus exigeants dans leur rapport avec les marques et sont désillusionnés par les annonces statiques non engageantes. Les entreprises doivent donc trouver des moyens de plus en plus innovants pour atteindre et attirer les clients. Cela signifie avoir plus de visuels interactifs pour accompagner leur communication digitale.

Dans cette démarche visant à porter l’engagement de la marque à un niveau supérieur, la Réalité Virtuelle (VR) est devenue de plus en plus impérative dans la stratégie commerciale des entreprises au cours de ces dernières années.

Tester « virtuellement » des produits :

Le test de produit, en tant que technique de marketing, peut être utilisé par les marketeurs pour donner aux clients une expérience du produit réel.

Assurément, la Réalité Augmentée (AR) sera l’alliée n°1 du consommateur de demain car elle lui permettra d’essayer virtuellement des vêtements, des coiffures, des accessoires et bien plus encore.
Au risque de vous surprendre, ce concept existe déjà et il est tout à fait fonctionnel !
Memory Mirror a développé des miroirs intelligents, en y intégrant des solutions qui supportent des scénarios virtuels qui reflètent le produit testé.

Visites « virtuelles » guidées :

En effet, la VR apporte de nouvelles applications pour les entreprises. L’expérience 360° à elle seule change la façon dont le marketing vidéo est fait, car il rend les vidéos plus réalistes. Cela permet également aux marketeurs de gagner du temps en illustrant leurs concepts de manière visuelle qui reste le canal de communication le plus efficace.

Auparavant, les clients des agences immobilières devaient se rendre dans la propriété, mais cette étape peut être outrepassée grâce à la réalité virtuelle !
Pas de limite du nombre de personnes pouvant visiter la même propriété à la fois. La réalité virtuelle a également le potentiel d’économiser du temps et de l’argent en visitant l’immobilier à distance.

L’événementiel « Virtuel » :

La génération Y est connue pour sa préférence non cachée aux expériences mémorables qu’ils se précipitent de partager sur les réseaux sociaux.
Grâce à la réalité virtuelle, les agences spécialisées dans l’événementiel peuvent teaser et montrer à leurs invités un aperçu de leurs évènements en échantillonnant virtuellement les évènements précédents et en les laissant inspirés et désireux d’en vouloir plus
On peut pousser la logique encore plus loin et supposer que dans un avenir très proche, les événements purement virtuels peuvent remplacer les événements physiques. Cela représente un énorme potentiel commercial car il permettrait aux gens de partout dans le monde d’assister à des événements sans jamais quitter le confort de leur propre maison.

Le tourisme « virtuel » :

Vous allez bientôt pouvoir tester des destinations en utilisant la réalité virtuelle. Les voyageurs qui cherchent à réserver leur prochain voyage peuvent ainsi, grâce à la VR, s’immerger dans la ville de leur choix pour voir ce qu’elle a à offrir et ensuite la choisir comme destination de leurs vacances.

La VR peut par ailleurs nous transporter du Louvre, au Taj Mahal en passant par les Pyramides de Gizeh, le tout en une journée.

Au dela du business, la réalité virtuelle a le potentiel de développer divers secteurs.

La médecine « virtuellement assistée » :

La réalité virtuelle offre au secteur médical une panoplie d’applications toutes aussi intéressantes les unes que les autres.

Tout d’abord elle offre aux médecines et aux chirurgiens un environnement sûr pour pratiquer des chirurgies et des opérations sensibles, leur permettant de faire des erreurs sans avoir d’impact sur le patient réel et ainsi, mieux se préparer aux situations réelles.

Les dentistes peuvent également utiliser la VR pour distraire leurs patients en les apaisant avec des paysages virtuels pour les soulager de leur anxiété et de leur douleur pendant l’opération.

Aider les handicapés est aussi un des défis que la VR a relevé.
En effet, selon une étude menée pendant une année par l’Université de Duke, les avantages de la VR pour les paraplégiques sont très satisfaisants.
Les patients portant des casques de réalité virtuelle chargés de se déplacer dans un stade en tant que joueur de football ont pu retrouver certaines fonctions cérébrales associées au déplacement de leurs jambes. Sur les 8 patients testés à cet exercice, tous ont retrouvé un certain contrôle et 4 d’entre eux ont sont passés de paraplégique complet à paraplégique partiel.

L’information « immersive » :

Une nouvelle forme de journalisme qui associe le reportage traditionnel à la réalité virtuelle pour faire entrer le public au cœur de l’action est en plein essor.
Certaines agences de presse investissent déjà dans des vidéos d’actualités à 360° et dans la technologie VR visant à amener les spectateurs au milieu de l’évènement pour leur faire vivre des expériences uniques.

Une autre manière de s’instruire, l’éducation « virtuelle » :

Offrir aux élèves une expérience inoubliable tout en apprenant leurs cours ? Voilà une application peu attendue, mais bien réelle de la VR entièrement dans un autre monde.
Effectivement, Comenius permet aux étudiants de se familiariser avec l’anatomie et d’explorer les différentes parties et systèmes du corps humain pour bien comprendre et apprendre leurs cours de sciences naturelles tout en vivant une expérience inoubliable.
Elle peut également être utilisée pour des excursions virtuelles et des jeux immersifs adaptés aux enfants.

L’affut des GAFA :

Il est évident que la technologie VR continuera à s’améliorer, alignant plus étroitement nos expériences dans les mondes virtuels sur celles du monde réel. Même les GAFA s’y intéressent et ont déjà mis beaucoup des efforts pour la développer.

Google est l’un des investisseurs précoces, avec son casque Google Cardboard développé en 2014 et son second produit, Daydream Viewer en 2016.

De son côté Facebook a racheté en 2014 « Oculus Rift », une entreprise de fabrication de casques VR et Zuckerberg a annoncé l’année dernière lors de la conférence Oculus ‘Connect, son objectif ambitieux d’atteindre 1 milliard d’utilisateurs en VR via Facebook, soit environ la moitié des utilisateurs de la plate-forme elle-même.

Amazon quant à lui est le dernier géant à rejoindre le train en marche VR et AR. Dans la seconde moitié de 2017, ils ont développé un service appelé Sumerian, qui facilite la création d’expériences VR et AR en quelques minutes – aucun achat de logiciel nécessaire, tout ce dont vous avez besoin est votre compte Amazon.

Pour finir, Apple a racheté VRvana en Novembre 2017, une société qui développe des casques de réalité mixte. Par ailleurs, le géant vise à mettre ne vente son casque de réalité augmentée d’ici 2020, ce qui démontre son intérêt non négligeable pour cette technologie.

A l’heure actuelle, la Réalité Virtuelle et ses déclinaisons commencent à apporter leur part de progrès en façonnant le monde de demain et en révolutionnant notre façon de communiquer. Néanmoins, l’avenir de cette technologie reste largement imprévisible vu l’infinité de ses applications.
Il est donc crucial que les entreprises comprennent et s’adaptent aux nouveaux développements qu’impliquent la VR et leur défi est de réussir à intégrer cette technologie disruptive dans leur transformation digitale.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des

Articles similaires

Moteur de recherche interne